Comment faire dorer ses bijoux ?

Bien sûr, les bijoux ne servent pas seulement à représenter une identité. Des chaînes ou des broches rehaussent votre décolleté, des bagues éblouissantes ou des bracelets brillants vous donneront une sensation érotique. Les boucles d’oreilles embelliront le visage, et les bijoux pourront estimer le corps et la femme qui les porte. Voici quelques techniques qui aident à faire dorer ses bijoux.

Le traitement par électrolyse ou la Galvanoplastie

La galvanoplastie est la première technique à faire dorer ses bijoux. C’est un moyen qui utilise l’hypothèse de l’électrolyse. Il s’agit d’administrer un dépôt métallique (tel que de l’or) à la surface d’un objet également en métal par courant continu. Cependant, il faut préciser que la technique doit être appelée « électrodéposition » puisque l’électrolyse est un phénomène destructeur au lieu de dépôt. Cette technique peut aussi être nommée « galvanostégie », car elle sert à sauvegarder l’oxydation.

Concrètement, le doreur effectuera un nettoyage à l’ultrason avant de traiter le bijou. Ensuite, très probablement, il appliquera un traitement au cuivre ou à l’argent qui permettra à la couche d’or de bien se marier au bijou. Cette étape n’est pas nécessaire, mais pour avoir un résultat satisfaisant, vaut mieux l’utiliser. Le cuivre et l’argent sont des agents qui certifient une longue vie à votre bijou.

Autres techniques pour dorer vos bijoux

Ils subsistent différentes manières pour faire dorer ses bijoux. Mais le résultat peut être décevant. Il y a la « dorure à la feuille d’or », elle ne s’adapte malheureusement pas au bijou. Du fait qu’il n’est pas facile de contrôler le volume d’installation et de dépôt. En revanche, son attitude dans le temps étant très incertain, les feuilles se fracassent rapidement lorsque vous le frottez. Le Keum-Boo est aussi une autre technique pour donner une couleur dorée à vos bijoux. C’est une méthode coréenne qui consiste à incruster des feuilles fines d’or de 24 carats dans de l’argent fin. Après, elle doit être chauffée à une certaine température pour que les molécules d’argent et d’or s’assemblent. Cette étape est très difficile, mais permet de travailler le métal après combinaison et permet de revêtir en totalité un bijou. Vous découvrirez d’autres procédures pour permettre à vos bijoux de dorer comme « l’amalgame au Mercure ou à l’or moulu » et la « technique du Gold-Filled », mais les deux énumérés ci-dessus sont les plus utilisés.

Peut-on dorer ses bijoux soi-même ?

Celui-ci est réalisable chez soi, mais il faudra suivre à la lettre certaines conditions. Vous devez déjà avoir le sens de la réparation, avoir une machine adaptée et être techniquement précis, pour ne pas être déçu du résultat. Ensuite, ces étapes sont les mêmes que pour l’utilisation d’une machine de placage à l’or : nettoyer, appliquer une sous-couche si nécessaire, puis effectuer un placage à l’or. N’oubliez pas de respecter les temps de pose et changer ses bains de temps en temps. Autres remarques, si vous pensez que vous ne serez pas à la hauteur de faire dorer vos bijoux, arrêtez tout puisque ces techniques peuvent être risquées et toxiques pour votre santé.

Qu’est ce que la bijouterie fantaisie ?
Zoom sur les bijoux fantaisie en acier inoxydable !